Partenariats

1 - PARTENARIATS VIA LA TAXE AGEFIPH

Il existe un moyen de participer et de soutenir les projets de La Maison de la Rencontre sous l'angle de la taxe Agefiph...
En effet, dans la mesure où vous ne rempliriez pas l'obligation d'emploi de 6 % de travailleurs handicapés,
vous pourriez, chaque année, nous faire bénéficier de 10 % de la taxe due, en concluant une convention de partenariat pour soutenir nos projets d'intégration sociale et professionnelle de personnes handicapées (loi du 11 février 2005).

Elle n'engage aucun coût supplémentaire pour votre entreprise et peut vous permettre d'espérer un retour d'image positif
dans votre contribution aux activités sociales et culturelles auprès du public et de vos clients.

Quelques entreprises et sociétés déjà partenaires :
ST QUENTIN AUTO - RAMERY SA - RAMERY TRAVAUX PUBLIC - BEL’BOIS - LAMMENS - COEXIA ENERGIES DUCROCQ CATOIRE -
RAMERY BATIMENT - LNDE - APINOR - NELFRUIT - API RESTAURATION - SIP - CER France - CREDIT AGRICOLE SA

 

 

  

 

 

 

Pour en savoir plus... http://www.agefiph.fr (ou contactez-nous...)

Pour obtenir la convention, convention de partenariat via la taxe Agefiph

 

2 - MECENATS

Le mécénat culturel d’entreprise implique une notion de partenariat entre une entreprise et une institution culturelle.
Il nécessite une adhésion forte de l’entreprise au projet culturel qui lui est présenté.

La loi du 1er août 2003, relative au mécénat, aux associations et aux fondations, permet désormais d’encourager plus systématiquement les initiatives privées, qu’il s’agisse de celles des entreprises ou de celles de chacun de nos concitoyens. Cette loi s’applique à toutes les causes d’intérêt général, notamment éducatives, scientifiques, sociales, humanitaires, sportives, familiales et, bien entendu, culturelles.

Régime fiscal incitatif

Une réduction d’impôt de 60 % est accordée sur le montant de l’impôt sur les sociétés (… ou de l’impôt sur le revenu de l’entreprise dont la forme sociale entraîne ce type d’imposition : BIC, BNC, BA) pour les dons affectés aux œuvres et organismes d’intérêt général et ce dans la limite d’un plafond de 0,5 % du chiffre d’affaires.
Le montant des contreparties autorisées est aujourd’hui limité à 25% du montant total du don.

Contreparties possibles de la part de l’organisme bénéficiaire
Les organismes bénéficiaires des dons peuvent associer le nom de l’entreprise versante aux opérations réalisées.
Ainsi, La Maison de la Rencontre peut vous faire bénéficier de diverses contreparties :
- Atelier danse / arts plastiques / voix / percussions pour 5 personnes
- Représentation du spectacle Les Hurleurs lors de colloques organisés par vos entreprises
- Autres selon vos besoins

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×